Ville nature

Ville jardin

Ville jardin

Au rythme des saisons, les Montbéliardais profitent au quotidien de la nature en ville. 

Depuis une trentaine d’années, la ville est le théâtre de nouveaux décors célébrant, qui l’arrivée du printemps, qui le passage à l’automne, qui un événement particulier. Rues, places, ronds-points et autres carrefours se mettent alors sur leur 31 et se parent de fleurs et de décors colorés. En été, les places du centre-ville jouent, quant à elles, la carte de la convivialité. Les terrasses où il fait bon s’attarder fleurissent en centre-ville. Ainsi, située aux portes de la campagne, la Cité des Princes offre de nombreux espaces verts. Ses places fleuries, ses nombreux parcs et jardins, parmi lesquels le Prés-La-Rose (10 hectares à deux pas du centre-ville) ou la promenade des berges de l’Allan valent à Montbéliard son label « ville 4 fleurs » depuis 1989.

Echappées vertes

Promenades, détente, activités sportives, loisirs, culture scientifique : les parcs de Montbéliard offrent de nombreuses idées de sorties.

Le parc de Près-la-Rose forme une presqu’ile de 10 hectares en centre-ville. Un espace paysager riche de plus de 100 variétés végétales, d’une peupleraie, ainsi que d’un labyrinthe composé de 6 000 thuyas disposés en un parcours inextricable. Voué à la culture scientifique et technique, cet immense jardin abrite de constructions insolites : la fontaine de Galilée, une sphère d’une tonne flottant sur un socle de granit des Vosges - le pendule de Foucault d’une hauteur de 12 mètres – ou encore un stégosaure-toboggan fabriqué en hommage à Georges Cuvier, paléontologue montbéliardais. Un peu plus loin, le pavillon des sciences, dédié au savoir et à la découverte, propose des expositions interactives. De quoi porter définitivement un autre regard sur la science. Et pour se défouler et prendre un bol d’air pur, rien de tel qu’une rampe de skate board ou des jeux pour enfants… Jardin botanique, jardin scientifique, jardin ludique, jardin sportif : les raisons d’apprécier le parc du Près-la-Rose sont nombreuses !

Dans le prolongement du Près-la-Rose, le parc de l’Ile en Mouvement est une invitation à la découverte du mouvement et à sa perception. En bordure de la rivière de l’Allan, la promenade des berges, appréciée pour son calme, est le refuge des pêcheurs, promeneurs et cyclistes… Le parc arboretum Ribot, au cœur du quartier de la Chiffogne-Citadelle, offre un voyage dépaysant parmi des essences rares d’arbres. Enfin le parc de Miches, sur les hauteurs de Montbéliard, allie aires de jeux pour les enfants et une vue à 360°, sur la Suisse, les Vosges et le Haut-Doubs.

Découvrir >
Echappées vertes

Au fil de l’eau

Une nature préservée : une nature à contempler, à partager, à vivre.

La nature s’est invitée à Montbéliard et les cours d’eau étirent leur long ruban bleu autour de la Cité des princes. L’Allan coule ainsi le long des berges, traversant la ville de part et d’autre. Les promeneurs suivent son lit depuis le parc du Près-La-Rose à l’affut de familles de canards ou de canoës. Les pêcheurs attendent patiemment que les poissons mordent tandis que les plus sportifs courent le long du canal. Les cyclistes prennent l’EuroVélo 6, un tronçon essentiellement sur voie verte qui est accessible à tous et ponctué de cités et curiosités historiques. Le port de plaisance, à proximité du parc du Près-La-Rose, est aussi un point de rendez-vous privilégié pour les touristes. Montbéliard est un port d’attache pour des croisières au fil du Doubs et pour découvrir son patrimoine, ses parcs et jardins, ses spécialités culinaires, sa douceur de vivre, ses animations….

Au fil de l’eau
Montbéliard 100% nature

Montbéliard 100% nature

En plein cœur de ville, l’éco-quartier des Blancheries conjugue modernité et qualité environnementale. Doté d’espaces verts, de passerelles, de cheminements cyclables, ce nouveau quartier bénéficie d’une vue dégagée sur le parc du Près-la-rose et le château. Situé sur les hauteurs de Montbéliard, le quartier du Mont-Chevis offre un cadre de verdure à ses habitants. Les quartiers Chiffogne-Citadelle et de la Petite-Hollande font l’objet d’une vaste rénovation urbaine avec réaménagement de l’espace public, développement de liaisons douces pour les piétons et cyclistes.

 

Un écosystème préservé pour le bien être des Montbéliardais

Les parcs, les jardins, les espaces publics de la ville sont valorisés et préservés. Anticipant l’interdiction des produits phytosanitaires, la Ville a proscrit leur usage sur toutes les voiries afin de préserver l’environnement et la santé. Les jardiniers ont ainsi réduit progressivement l’emploi des pesticides, herbicides, insecticides, fongicides… La protection biologique intégrée a été mise en place dans les serres municipales dès 2003. Derrière cette mystérieuse formule se cache une pratique ancestrale qui consiste à favoriser le développement d’organismes vivants (coccinelles par exemple) qui préviennent les dégâts causés par les ravageurs (pucerons notamment). Les fleurs et les plantes réclamant le moins d’arrosage sont privilégiées, les tondeuses “mulching” broyant l’herbe et produisant un compost naturel, ont remplacé les tondeuses classiques... Tout est fait pour que l’effort d’embellissement de la ville soit le plus amical possible pour l’environnement.

wish4book gayshow.uk adult-porno.org